La politique du moratoire de Disney

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La politique du moratoire de Disney

Message  Meghann le Dim 11 Jan - 22:24

http://www.fdcine.com/forums/index.php?showtopic=2838&mode=threaded :
Un lien sur l'histoire de la diffusion des films Disney

Sans être forcé de l'apprécier, la stratégie marketing façon Disney demeure redoutable d'efficacité. Résumons la situation : le studio joue sur l'effet de rareté (fameux moratoire). Chaque réédition d'un film est mise sur le marché pour une période limitée, un an en règle générale. Autrement dit, si vous ne vous dépêchez pas, vous ne trouverez plus en magasin la pépite animée tant chérie de votre enfance avant pas mal d'années, ou alors à prix d'or sur des sites d'enchères qui se feront une joie de faire grimper les prix... Une manière agaçante mais efficace de gérer un fond de commerce aux richesses quasi-inépuisables. Par cette stratégie du 'maintenant ou jamais', l'éditeur s'assure ainsi des ventes-records et une rentabilité rapide : les mères de famille foncent sur les sorties pour occuper les longs mercredis après-midi de leurs enfants, et les fans souhaitant compléter coûte que coûte leur collection DVD ne se font évidemment pas prier.
Un mot sur ce fameux moratoire. Pour établir cette liste officielle, Disney a sélectionné parmi ses classiques une dizaine de chefs-d'œuvre incontournables qui ont fait date dans l'Histoire du 7ème art, afin de leur réserver un traitement de faveur à la hauteur de leur réputation : interactivité soignée et pléthorique, exhumant des documents rares et intégrant parfois même des séquences inédites aux longs métrages ! Et le son et l'image bénéficient également de toutes les attentions... A tout seigneur tout honneur, le premier titre concerné fut Blanche Neige en 2001, film sans lequel Disney ne serait sans doute pas le studio mythique que le monde entier connaît. La particularité du moratoire est de plus, nous l'avons déjà écrit plus haut, de commercialiser ces titres sur une période limitée, pour susciter la compulsion du consommateur et justifier définitivement l'appellation de Collector.

Source :
http://www.dvdanime.net/articleview.php?id=83

Pour ma part je trouve ce concept "dégoutant". Les enfants deviennent des vaches à lait, les adultes des consommateurs frénétiques qui, avec des moratoires de plusieurs années, ne pourront pas faire découvrir les classiques Disney de leur enfance à leurs propres enfants, devenus trop grands.
Ce comportement inciterait plutôt au téléchargement (illégal) dans ces conditions !!
avatar
Meghann
Moderatorus Sympathicus
Moderatorus Sympathicus

Messages : 107
Date d'inscription : 03/12/2008
Age : 34
Localisation : Sous ma couverture au chaud !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum